Passion des Armes et du Tir Index du Forum
Home - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion
 
Après la mécanique, j'aborde autre chose...
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Passion des Armes et du Tir Index du Forum -> Restauration, entretien, customisation et démontage/remontage d'armes à feu -> La restauration de vos armes
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
gavroche
Arrosoir de cible
Arrosoir de cible

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2010
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 10:50 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

moi si, mais c'était en photo !
Revenir en haut

Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 10:50 Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Auteur Message
Philblack
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 941
Localisation: France - RP
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 10:52 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

A cause de tes nerfs ? 
_________________
Mes tutoriels S&W compilés - Départ du 1911
Revenir en haut

Auteur Message
gavroche
Arrosoir de cible
Arrosoir de cible

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2010
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 11:07 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

la température de couleur s'exprime en Kelvin (s?)
Revenir en haut

Auteur Message
Philblack
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 941
Localisation: France - RP
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 11:15 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Plus sérieusement, oui, pour les température de couleur aussi, et je corrige une erreur de ma part, on ne dit plus degré Kelvin mais Kelvin tout court (depuis 1967, dixit Wikipedia). J'ai aussi appris à l'instant que le zéro absolu (-273,15° C) était aussi le zéro Kelvin. On en apprend des choses avec le tir !
_________________
Mes tutoriels S&W compilés - Départ du 1911
Revenir en haut

Auteur Message
gavroche
Arrosoir de cible
Arrosoir de cible

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2010
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 11:23 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

ouaip, et c'était un docteur le père Kelvin, mais comme c'est devenu un nom commun, je me pose des questions sur la possibilité d'un "S" au pluriel ?
Revenir en haut

Auteur Message
Philblack
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 941
Localisation: France - RP
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 11:37 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

On en met un en anglais aux noms propres au pluriel, donc on peut supposer qu'en français aussi dans ce cas dans la mesure où c'est devenu un nom commun d'une part et que le mot a été francisé d'autre part.

Par exemple seuls les snobs disent un forum, des fora et un scénario, des scénarii. D'autant que si ces mêmes snobs écrivaient scenarii (sans l'accent aigu), on ne pourrait le leur reprocher, ce serait alors le mot italien pluriel (avec l'accent, c'est la version francisée et là, pas de doutes, c'est bien scénarios Wink )
_________________
Mes tutoriels S&W compilés - Départ du 1911
Revenir en haut

Auteur Message
gavroche
Arrosoir de cible
Arrosoir de cible

Hors ligne

Inscrit le: 27 Juin 2010
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 11:45 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

bon, je vais aller faire pipo dans les lavabi alors !

un forum des fora parce qu'un médium des médias


"Après la mécanique, j'aborde autre chose..." c'est juste pour rester dans le ton de ton post 
Revenir en haut

Auteur Message
Molon Labe
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 12:12 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Dans le temps, on ne savais pas trop ce qu'était la "température"...mais il fallait bien mesurer....donc on avait des échelles arbitraires, plus ou moins fantaisistes, les degrés °F Fahrenheit en tête...(bon, OK, je dis ça parce que je n'aime pas les utiliser, un truc ou l'eau gèle a 32°F, et bout a 212°F....pppfffffaut être anglais pour comprendre ça)..

On s'est aperçu qu'un élément abondant, et important, pouvait aider à mesurer la température....l'eau...
Et on a décidé, de façon totalement arbitraire, que la température à laquelle l'eau gèle, c'est le 0°C, et la température à laquelle l'eau bout, c'est 100°C...et donc on a divisé l'echelle de température en 100 x 1 °C...parce que diviser par 100, c'est facile à faire...

A ce moment là, on avait une échelle....et on la connaissait de 0°C à 100°C, mais on ne savait pas ou elle commençait....ni ou elle finissait...question chauffer...donc monter l'échelle...on se doutait que ça pouvait monter haut....1000°, 2000°..ce sont des températures de metallurgie....mais est-ce que 1 000 000°C c'est possible...on en savait rien....et de l'autre côté....est-ce que -100°C c'est possible....-200°C, -500°C, -1000°C....-1 000 000°C....aucune idée....et si on savait faire du chaud...faire du froid....pas facile...

Le français Guillaume Amontons, au XVIII, a mis au point un "thermomètre" à air...Dans son système, il à déterminé que l'eau se transformait en glace a 51, et qu'elle était en ébullition à 73..il en à déduit qu'il devait exister un zero pour son système, qui devait se situer autour de −240°C.
En 1779, Johann Heinrich Lambert à encore amélioré la technique, et il a spéculé que -270 °C devait être le "froid absolu".

Fin XIX, début XX, un physicien à repris les théories de la thermodynamique moderne (en particulier Joules), et à démontré l'hypothèse qu'il devait avoir une température minimale...et qu'il était impossible de descendre en dessous....ce type la, c'était Kelvin....et son hypothèse était la bonne..
Il s'est avéré que la température, c'est l'energie cinetique des molécules et atomes dans un corps...en gros...leur "vibration" au sein de ce corp... on appelle ça l'entropie...

Et plus on chauffe (on apporte de l'energie), plus cela vibre....et si ça vibre trop...ben ça casse....et on obtient de nouveaux trucs....et c'est bien ce qui se passe...que ce soit quand on fait cuire de la viande...ou quand on fait bronzer une arme...
Mais...si ça vibre....est-ce que cela peut ne "PAS" vibrer.....ben oui...et à quoi correspond cet état de "non-vibration"....ben ça correspond a un zéro...mais a un zéro ABSOLU....donc Kelvin avait raison...pour lui rendre hommage, on à nommé cette nouvelle échelle, qui est ELLE basée sur des faits scientifiques (et non pas sur un point arbitraire)...donc on a le ZERO ABSOLU, soit 0°K, et comme on s'était habitué à l'unité 1°C...ben on à gardé le même intervalle entre les degrés...
Et le 0°K, il vaut −273.15 °C ou −459.68 °F...et ça veut dire que, si une température de -100°C est possible, une température de -300°C est simplement IMPOSSIBLE...parce qu'une energie NEGATIVE, cela n'existe pas (jusqu'a preuve du contraire...mais cela foutrait par terre pas mal de théories...et c'est une certitude a 99.99999999% au moins)

Et si on veut comprendre les relations qui sont liées à la température...il faut prendre l'échelle Kelvin de température....et pas la °C.

Un exemple....une pompe à chaleur "prend" des calories (de l'energie) du milieu ambiant (air, eau ou terre), et la concentre....pour permettre de chauffer...
Beaucoup de gens comprennent que cela peut marcher quand il fait +10°C, mais ne comprennent PAS que cela puisse marcher quand il fait -10°C....intuitivement, tu ne peux PAS tirer une chaleur d'une température NEGATIVE...
C'est tout simplement que le -10°C....c'est un +263°K, et là, du coup, ils comprennent...

Philblack a écrit:
C'est surprenant... Je n'ai jamais utilisé les degrés Kelvin. Or 23° C, ce sont 16 % de 145 environ. Tandis que 296 ° K, ce sont 71 % de 418... Pourquoi, en passant des degrés Celsius aux degrés Kelvin, le rapport change-t-il ?


Dans le cas du bain, c'est tout simplement que l'échelle centigrade n'est pas adaptée pour comprendre le phénomène....23° C, soit 16 % de 145° on se dit que c'est un "gros" écart, et qu'il va falloir chauffer un sacré moment...
Mais l'echelle des températures absolues, basée sur la réalité de l'energie thermique contenue "dans" les éléments, permet de faire une comparaison juste, à savoir que 296°K, ça fait 71% de 418°K...ce qui finalement prouve que la différence de température n'est pas aussi énorme que ça....donc que les pièces vont très rapidement se retrouver à la même chaleur...

Ah, et pour finir...l'espace n'est pas comme on pourrait le croire à 0°K, il y a une température (dite résiduelle) de 2.73°K, qu'on à découvert qu'en 1965...cette température prouve que l'univers tel qu'on le connait est le résultat d'une gigantesque explosion...le "Big Bang".

Sur terre, on arrive à obtenir des températures de 0.0000001°K (plus froid que dans l'espace), et j'ai personnellement obtenu des T° de l'ordre de 0.00001°K (mais il y aurait de quoi ecrire un bouquin la dessus)...dans l'univers, la température la plus basse jamais observée est de l'ordre de 1°K

Et la plus haute température alors.....en théorie...il y en a une....si on convertit TOUT l'univers en energie...ça donne bien une température....c'est de l'ordre de 100 million million million million million de degrés, ou 10^32 Kelvin...( 100000000000000000000000000000000 °K)

Et encore, on sait que c'est la température qu'avait l'univers 10^-43 secondes (0,00000000000000000000000000000000000000000001 s ) après le Big Bang, et que l'univers entier mesurait 10^-35 mètres (0,000000000000000000000000000000000001 m ).
Et avant ça....eh bien...avant ça, si vous êtes croyants, vous y mettez Dieu (celui qui vous va bien, à cette échelle là, le nom de Dieu à peu d'importance), et si vous êtes un scientifique, vous dites "je ne sais pas"....mais j'aimerais bien savoir

Ah, et sur terre, c'est très probablement au CERN (le truc à la frontière Franco-Suisse, pas loin de chez moi), dans le Large Hadron Collider (LHC), les températures atteintes sont de l'ordre de 10^17 Kelvins (100000000000000000 Kelvins).

Sinon, une explosion nucléaire, ou le centre du soleil (c'est la MÊME réaction), c'est de l'ordre de 10 a 15 millions de degrés....

PS : Pour les scientifiques...j'ai simplifié, hein....m'en veuillez pas....sinon, j'espère ne pas avoir mis de 000 en plus, ou en moins...
Revenir en haut

Auteur Message
Philblack
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 941
Localisation: France - RP
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Mar 29 Juin 2010 - 12:19 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

C'est très édifiant, merci !
_________________
Mes tutoriels S&W compilés - Départ du 1911
Revenir en haut

Auteur Message
Philblack
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 941
Localisation: France - RP
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 11 Oct 2010 - 03:50 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Je ne sais plus pourquoi je suis revenu lire ce sujet, mais je m'aperçois que je ne l'avais pas fini ! Alors vous trouverez comment j'en ai terminé avec mon arme ICI.

Et tant qu'à faire, le voici après tout ça (me rappelle plus s'il y a la tof dans le tuto)..
.


EDIT = je crois surtout que je ne devais pas avoir les yeux en face des trous cette nuit, j'avais déjà mis la photo, déjà mis le tuto, enfin n'importe quoi, finalement. Alzheimer me guette, je crois bien !
_________________
Mes tutoriels S&W compilés - Départ du 1911


Dernière édition par Philblack le Lun 11 Oct 2010 - 10:59; édité 1 fois
Revenir en haut

Auteur Message
Gn'R357
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2009
Messages: 2 827
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 11 Oct 2010 - 09:06 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Alors pour illustrer ce qu'a écrit Molon:


Avec une ch'tite révision:
Molon Labe a écrit:

Sinon, une explosion nucléaire, ou le centre du soleil (c'est la MÊME réaction), c'est de l'ordre de 10 a 15 millions de degrés....

Une explosion nucléaire c'est une fission atomique qui dégage de la chaleur et donne naissance à 2 noyaux atomiques de plus petite masse, alors qu'au cœur d'une étoile c'est une fusion atomique où 2 noyaux d'hydrogène fusionnent pour donner naissance à de l'hélium. Le comparatif serait alors d'une bombe H (bombe à hydrogène) avec le cœur d'une étoile.


Sinon, très joli résultat pour ta roulette, Phil! Okay
_________________

Kill Your God, Kill Your TV
Revenir en haut

Auteur Message
Molon Labe
Invité

Hors ligne




MessagePosté le: Lun 11 Oct 2010 - 09:50 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Gn'R357 a écrit:

Avec une ch'tite révision:
Molon Labe a écrit:

Sinon, une explosion nucléaire, ou le centre du soleil (c'est la MÊME réaction), c'est de l'ordre de 10 a 15 millions de degrés....

Une explosion nucléaire c'est une fission atomique qui dégage de la chaleur et donne naissance à 2 noyaux atomiques de plus petite masse, alors qu'au cœur d'une étoile c'est une fusion atomique où 2 noyaux d'hydrogène fusionnent pour donner naissance à de l'hélium. Le comparatif serait alors d'une bombe H (bombe à hydrogène) avec le cœur d'une étoile.



Ahem.....

http://fr.wikipedia.org/wiki/Bombe_H

La bombe H (aussi appelée bombe à hydrogène, bombe à fusion ou bombe thermonucléaire) est une bombe nucléaire dont l'énergie principale provient de la fusion de noyaux légers.



99% des bombes atomiques de nos jour sont des bombes H, par contre, elles ont besoin d'une mini bombe A pour démarrer (raison pour laquelle la technologie de l'uranium et du plutonium est toujours d'actualité)
Revenir en haut

Auteur Message
Gn'R357
Administrateur
Administrateur

Hors ligne

Inscrit le: 12 Mar 2009
Messages: 2 827
Localisation: Suisse

MessagePosté le: Lun 11 Oct 2010 - 10:11 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

La discussion sur le bout de gras...

C'est le terme que tu as utilisé qui est en question: "explosion nucléaire" qui, dans la tête des gens, est toujours plus relatif à la fission de l'uranium enrichi ou le plutonium, ou la bombe A.

Mais nos raisonnements sont OK, comme indiqué, ce n'était qu'une "révision", pas une correction.
_________________

Kill Your God, Kill Your TV
Revenir en haut

Auteur Message
Philblack
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 03 Avr 2009
Messages: 941
Localisation: France - RP
Masculin Capricorne (22déc-19jan)

MessagePosté le: Lun 11 Oct 2010 - 11:00 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Voir mon EDIT de mon post ci-dessus, j'ai honte !
_________________
Mes tutoriels S&W compilés - Départ du 1911
Revenir en haut

Auteur Message
l_ogre
Arrosoir de cible
Arrosoir de cible

Hors ligne

Inscrit le: 25 Juin 2011
Messages: 60

MessagePosté le: Mar 19 Juil 2011 - 11:58 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose... Répondre en citant

Bravo a Philblack, à la fois pour le travail réalisé et pour son magnifique tuto qui met le bronzage a la portée de tous (y compris de ceux qui comme moi ont deux mains gauches avec que des pouces... si j'avais le courrage de m'y risquer, ce qui n'est pas évident.)

Bravo aussi à Molon Labe pour ce tres bel article de vulgarisation.

Par contre une chose me laisse perplexe. Comment a t on pu passer du bronzage d'un S&W à la différence entre fusion et fission nucléaire, apres un détour par la thermodynamique, et une breve évocation de la séquence principale du cycle de vie des étoiles (apres la fusion de l'hélium, il y a plein d'autres éléments qui peuvent être synthétisés dans les étoiles) ?
Revenir en haut

Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 10:31 Sujet du message: Après la mécanique, j'aborde autre chose...

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Passion des Armes et du Tir Index du Forum -> Restauration, entretien, customisation et démontage/remontage d'armes à feu -> La restauration de vos armes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2, 3, 4, 5  >
Page 4 sur 5


Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001,2003 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com Silver_Xire background picture © BaRiMzI. made by BaRiMzI