Passion des Armes et du Tir Index du Forum
Home - FAQ - Rechercher - Membres - Groupes - S’enregistrer - Profil - Se connecter pour vérifier ses messages privés - Connexion
 
Alléger la détente de mon GP35 MKIII
Aller à la page: <  1, 2
Passion des Armes et du Tir Index du Forum -> Restauration, entretien, customisation et démontage/remontage d'armes à feu -> La restauration de vos armes
Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Sujet précédent :: Sujet suivant
Auteur Message
Jef.ch
Ferrailleur Aguerri
Ferrailleur Aguerri

Hors ligne

Inscrit le: 17 Mar 2009
Messages: 796
Localisation: Biel/Bienne
Masculin

MessagePosté le: Mar 9 Juin 2015 - 23:21 Sujet du message: Tout seul, pas bien... Répondre en citant

Salut,

StupInvasion a écrit:
Un membre moniteur d'un club m'a appris la position, la main forte/faible, la respiration, visée net/cible floue, être "surpris" par le coup. Une fois maitriser cela, il me semble qu'il reste plus qu'à maitriser et comprendre son arme pour faire de bon score.


Guidon net... Wink

StupInvasion a écrit:
Mais c'est que mon idée, sans valeur aucune, vu que je suis qu'au début de mon apprentissage . Mais est-ce que je me trompe? En tant que moniteur, tu as surement la réponse. Est-ce qu'on peut faire de bon résultat avec n'importe quelle arme si on s'entraine avec ou se n'est pas possible pour toutes?


Je n'ai pas toutes les réponses. Ce que je sais, c'est qu'il y a des erreurs à éviter. Et si je le sais. c'est bien souvent parce que je les ai pratiquement toutes commises... Embarassed
Plutôt collectionneur que tireur, j'ai pendant trop longtemps cherché à être bon avec toutes mes armes. Ce n'est pas possible. Sur l'année, j'arrive à être bon avec 3 armes si je gradue la difficulté sur la saison. Pistolet 10 m à air comprimé en hiver (un vieux truc à piston. en mode loisir), pistolet de match en .22LR pour reprendre la saison de tir en extérieur (mars-avril) et être dans la continuité des entraînements d'hiver, et enfin une arme de gros calibre à partir de mai-juin.

Si tu commences avec le 9mm, il y a 9 chances sur 10 pour que tu clignes les yeux au départ du coup. Ce n'est pas un handicap énorme pour le score, mais tu te prives de faire des annonces correctes, donc ça va pénaliser ta progression. Alors certes, tu peux installer 4 caméras autour de toi, dont une qui filme ton visage presque de face, etc. Mais c'est très souvent plus efficace avec un entraîneur. Ou avec un millier de plombs d'air comprimé pour dissocier pression sur détente et clignement des yeux. L'entraîneur est utile pour charger une cartouche de manip au milieu d'un chargeur. Ou pour vérifier combien de fois tu bouges les pieds sur une série, et où tu les remets. Ou pour te forcer à interrompre ta visée si elle dure plus de 7 secondes. Pour t'aider à travailler la position, des pieds (stance ou isocèle), des doigts (tir à une ou 2 mains). Ou te proposer des exercices main forte/main faible. Les bases que tu cites, c'est un quart peut-être de ce qui fait le tir. Si tu te contentes de maîtriser le quart de tes branches d'études, comment dire...

Bref, on peut s'entraîner seul. Mais:
- on se prive des contacts sociaux et du plaisir des échanges ou des petits défis. Voir d'un duel sur 10 ou 20 coups, avec les limonades comme enjeu. L'humain est à la base grégaire et aime ce qui est ludique.
- tant que tu ne fais pas 80% au moins des annonces juste, c'est peu formateur.
- si tu tires seul, tu dépenses 10, 20 ou 30 fois plus de l'heure pour la location d'un stand privé que dans une société villageoise.
- surtout au début, tu vas prendre des mauvaises habitudes qu'il va être très difficile de corriger.

Pour ta dernière question, la seule façon d'y répondre c'est de connaître les performances intrinsèque du couple arme/munitions. En tir sur appui si la personne sait le faire (c'est beaucoup plus difficile qu'on ne le pense), ou dans le meilleur des cas "à l'étau" (machine Ransom Rest par exemple).
Ensuite, on a un groupement sur 10, 20 ou 30 coups, ça donne une bonne idée de la dispersion de l'arme à la distance usuelle. Et là on peut commencer à travailler. Hormis quelques rares champions, les bons dispersent entre 2 et 3 fois plus que l'arme à l'étau. Un P210 tient 4 x 4 cm à 25 mètres, un bon tireur 8 x 8 ou "un peu" plus. On ne parle pas de coups de bol sur 5 coups, mais de séries sur 10 coups minimum, idéalement 25 ou 30 coups.
La difficulté c'est que les GP35 peuvent varier énormément d'une arme à l'autre même si elles semblent identiques. Si en plus tu as des mauvaises munitions ou qui ne conviennent pas à cette arme là, tu commences avec une dispersion de 10 x 10 cm, peut-être. Et même un bon tireur se retrouve à disperser plus que 30 x 30 cm donc ne tiendra pas le noir de la cible précision.

Avec de l'entraînement, tu vas pouvoir réduire tes groupements de 7, 8 ou 10 fois la dispersion de l'arme au départ à 3-4 fois environ. Voir moins dans "quelques" années. En s'appliquant. Personnellement, et même après plus de 13 ans de tir au pistolet, j'ai besoin de 800 à 1200 cartouches sur un ou 2 mois pour prendre la mesure d'une arme. Un copain moniteur de tir à l'arc me disait qu'il compte 7 ans pour "faire" un archer. Je pense qu'au pistolet on doit être dans les mêmes valeurs. À prendre avec des pincettes, en tenant compte du nombre de cartouches tirées sur une saison, et surtout de la concentration lors des entraînements. Il m'arrive de n'accorder que 10 cartouches à un élève sur une heure. Les trente premières minutes c'est 30 tirs à sec, la seconde demi-heure 10 cartouches, 5 minutes par cartouches s'il le faut, quitte à reprendre 10 ou 20 fois tant que le tireur n'est pas certain de lâcher un 9 ou un 10. 10 cartouches en une heure, ça a l'air facile. J'ai pourtant vu des grands sportifs, cyclistes ou footeux sortir lessivés de ce genre d'exercice.

L'autre technique, c'est de tirer sans compter. Les jeunes licenciés qui font de la compétition balancent entre 65.000 et 75.000 cartouches de .22LR par année. Pendant 7 ou 8 ans. De cette façon, on sort parfois 1 ou 2 champions. Et on dégoûte définitivement 100 ou 200 gamins du tir.

Amitiés,
A+,
le Jef-chacun-son-plaisir... Confused
_________________
Si t'as pas un gun-ratio de 1 à 50 ans, tu as loupé ta vie...
Revenir en haut

Auteur Message
Publicité






MessagePosté le: Mar 9 Juin 2015 - 23:21 Sujet du message: Publicité

PublicitéSupprimer les publicités ?
Revenir en haut

Auteur Message
StupInvasion
Tireur Du Dimanche
Tireur Du Dimanche

Hors ligne

Inscrit le: 23 Mar 2015
Messages: 24
Localisation: Vaud
Masculin

MessagePosté le: Mer 10 Juin 2015 - 10:21 Sujet du message: Alléger la détente de mon GP35 MKIII Répondre en citant

Salut, Jef.

Merci, très intéressant. Effectivement, prendre son temps et pour moi la meilleur solution. Et je vois que j'ai encore du chemin à faire, tant mieux
Revenir en haut

Auteur Message
Contenu Sponsorisé






MessagePosté le: Aujourd’hui à 15:29 Sujet du message: Alléger la détente de mon GP35 MKIII

Revenir en haut

Poster un nouveau sujet Répondre au sujet Passion des Armes et du Tir Index du Forum -> Restauration, entretien, customisation et démontage/remontage d'armes à feu -> La restauration de vos armes Toutes les heures sont au format GMT + 2 Heures
Aller à la page: <  1, 2
Page 2 sur 2


Sauter vers:  

Index | Creer un forum | Forum gratuit d’entraide | Annuaire des forums gratuits | Signaler une violation | Conditions générales d'utilisation
Powered by phpBB © 2001,2003 phpBB GroupTraduction par : phpBB-fr.com Silver_Xire background picture © BaRiMzI. made by BaRiMzI